AR LIORZH - LE POTAGER

13 novembre 2018

La préparation du raifort râpé, ou du chrzan (en polonais)

Pour préparer les fêtes de noël, on peut préparer un condiment avec des racines que l'on peut avoir dans le jardin : le raifort. Il ne demande aucun entretien et pousse comme du chiendent. C'est une grande plante herbacée annuelle qui peut mesurer de 40 à 80 cm de hauteur. Attention à ne pas la confondre avec le radis noir. La racine du raifort est grise ou jaunâtre mais sa pulpe est blanche avec une saveur âcre et piquante.

La racine de raifort râpée est très connue en Pologne. C’est un condiment d’une saveur forte et piquante, servi le plus souvent avec de la viande. Mélangé avec des betteraves rouges (ćwikła z chrzanem) c'est un accompagnement obligatoire pour la période de Paques.

C’est facile et rapide à faire et ça accompagne à merveille les viandes. Je n’y ai volontairement pas mis de crème pour optimiser sa conservation. On peut toujours en rajouter au fur et à mesure selon son goût.

Petit conseil : mettez des lunettes pour râper le raifort. Ça pique les yeux bien pire que les oignons ! Vous pouvez aussi le mixer si vous préférez : ça dépend de la texture que vous souhaitez obtenir. Attention à ne pas trop attendre avant d’ajouter le vinaigre car il peut rapidement s’oxyder.

Ce qu'il vous faut (vous adaptez les quantités bien évidemment) :
100 g de racine de raifort
4 cl de vinaigre d'alcool
5 à 7 cl d'eau
1 CS de sucre
Sel

Râper finement la racine de raifort dans un récipient. Ajouter ensuite le vinaigre, l'eau et le sucre. Saler à convenance et mettre en pot.
Mettre le raifort au frais et laisser les saveurs se mélanger durant 2 à 3 jours. C'est prêt!

 

001

002

003

004

005

006

007

Posté par ARLIORZH-22 à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


06 novembre 2018

Abri pour les hérissons

On peut être très économe et fainéant et participer à la sauvegarde de la biodiversité au jardin et au potager.

On prendra donc soin des auxiliaires de jardin.

Aujourd'hui, la fabrication, à coût nul, d'un abri pour les hérissons.

 

 

Alors au boulot !

25 octobre 2018

Semis de mâche et d'épinards

Comme les carrés potagers utilisés cette année sont paillés, je réalise mes semis dans des clayettes d'oeufs avant de les repiquer en jardinière.

GEDC0850

Posté par ARLIORZH-22 à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

24 octobre 2018

Le projet pour le printemps 2019

J'ai commencé à récupérer des éléments pour la culture verticale ou suspendue.

Des chutes de grillage pour les futurs concombres (mis en place) , les pots pour les futurs plants de tomate. Je récupère ce soir un filet antichute (trouvé sur un chantier de bâtiment) sur lequel je ferai courir des haricots ramiers.

 POTAGER SUSPENDU 1

GEDC0848

GEDC0851

Posté par ARLIORZH-22 à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

15 octobre 2018

Festival AlimenTerre à Saint Brieuc

43049710_2153674494885481_1086329643000135680_n

Le Festival AlimenTerre a lieu chaque année du 15 au 30 novembre. Autour d'une sélection de 8 films documentaires, il amène les citoyens à s’informer et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde.
Sur les Côtes d’Armor, un collectif s’est créé, animé par le Résia, afin d’organiser des projections. La soirée d’ouverture aura lieu lundi 15 octobre autour de la thématique ‘Le retour à la terre’ :
- 18h30 apéritif dinatoire (assiette végé, fromage, dessert et vin) chez Caramel&Compagnie. 12€, inscriptions par téléphone.
- 20h30 projection débat ‘Le champs des possibles’. 6€ (gratuit pour les salariés)

Posté par ARLIORZH-22 à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Culture suspendue de tomates

J'envisage, pour l'année prochaine, de tester la culture suspendue de tomates dans le cadre du projet présenté.

Vu sur internet, ça ressemble à ça :

Se-Preparer-Aux-Crises

1001gardens

Toutefois, je trouve que les technique présentée ne permettent pas de retenir l'eau dans les pots et n'empêchent pas la terre de pouvoir s'évacuer vers le bas .

C'est pourquoi j'envisage de procéder de la façon suivante (Cf. le croquis) :

Schéma culture suspendue tomates

- les seaux récupérés ne comporteront aucun trou en dessous, mais sur les côtés. Celà créera une réserve d'eau et le trop plein sera évacué par ces orifices

- le plan de tomate sera introduit dans le seau par le côté, ce qui lui évitera de tomber avec la gravité et de se retrouver mouillé lors de l'arrosage (plus de risque de mildiou)

-  le plan de tomate (ou de poivron ou de piment) sera installé de façon horizontale. Une plus grande partie de tige principale sera ainsi enterrée et des racines supplémentaires seront créées qui fortifieront le plan

- Je pourrai aussi semer des graines d'herbes aromatiques sur le dessus, compatibles avec la tomate, et j'optimiserai la surface de "culture".

Quelqu'un a déjà essayé ce genre de culture ?

Le projet pour le printemps 2019

POTAGER SUSPENDU 1

Les enfants grandissent et partent progressivement de la maison. Il nous reste dans le jardin la structure en bois de leur double balançoire qui, de fait, ne sert plus.

J'envisage alors de la récupérer et de la transformer en potager suspendu comme présenté sur le schéma ci-dessus.

Après l'avoir entouré de planches pour délimiter la surface que j'utiliserai, je paillerai avec du carton et de la paille.

Je recherche des chutes de grillage (pour semer des haricots ramiers et des concombres) et des pots en plastiques (pour planter en hauteur des plants de tomates et de poivrons).

A suivre